Analyser un texte

Pourquoi analyser un texte ?

Analyser correctement un texte permet de montrer que vous maîtrisez des compétences dites "de lecture". En tant que bon lecteur, vous comprenez qu'un texte n'est pas qu'une simple suite de mots. Vous, lecteur, savez qu'un texte ou une oeuvre possèdent un ou plusieurs sens.
Analyser un texte, c'est donc être capable d'interpréter le message spécifique à cet extrait, message mis en valeur par différents procédés d'écriture.

Le résumé méthodo

Analyser et interpréter un extrait de texte, c'est montrer sa particularité littéraire.

Les étapes :
Le paratexte : les 3QOCP
Lectures : repérage des idées principales et des différents procédés d'écriture
Analyser : expliquer le lien entre idées principales et procédés
Interpéter : donner le sens global du texte


 

Le paratexte

Le paratexte (qui entoure l'extrait à étudier) est composé de plusieurs éléments indispensables à la compréhension.
L'étudier avec soin permet d'éviter le hors-sujet ou le contresens.

Ce que vous apporte chaque élément :

  • le titre : peut-être connaissez-vous l'oeuvre en question ? Cela vous rappelle un autre texte ? Notez de suite vos premières impressions.
  • l'introduction qui précède l'extrait à lire : généralement écrite en italiques, ce résumé permet de situer l'extrait dans l'oeuvre. Souvent cett courte mise en situation vous renseigne sur celui qui "parle", qu'il soit l'auteur, le narrateur ou le personnage principal. Si c'est considéré comme important pour la compréhension, cette introduction peut aussi mentionner le lieu, l'époque, une partie de l'intrigue...
  • la source du document : vous renseigne sur l'auteur et la date de publication. Intéressant pour évaluer le contexte historique et littéraire...
  • les notes de pas de page : vous apporte un complément d'informations (vocabulaire, référence explicitée...).

Pour être sûr de ne rien oublier, pensez au questionnemment de base, résumé par ce curieux acronyme : 3QOCP

  • Qui ?
  • Quoi ?
  • Quand ?
  • Où ?
  • Comment ?
  • Pourquoi ?

L'étude du paratexte vous permet de rédiger la phrase d'introduction de votre réponse.

Exemple : "Dans cette lettre extraite des Correspondances avec son mari, Alexandra David-Néel, femme exploratrice du début du XXème siècle découvre Bombay et s'interroge sur la relation qu'entretiennent les Hindous avec leurs morts. A travers l'expression de ses sentiments et de ses souvenirs, elle prend conscience que sa propre culture n'est pas si éloignée des traditions indiennes."


 

Lecture - Relectures

Analyser un texte, c'est montrer que vous avez compris son message principal et ses subtilités...
Vous devez donc vous imprégner du texte. Plongez dedans !
Lisez-le, relisez-le, encore... jusqu'à ressentir une impression de familiarité : ça y est, ce texte n'est plus nouveau pour vous !

A partir de la deuxième lecture, munissez-vous de crayons (couleurs, papier, fluos...) et faites apparaître les idées principales ainsi que les procédés qui sont porteurs de sens.

Crayons de couleurs

Les idées principales

Texte schopenhaueur

L'auteur a choisi une forme pour son texte (narration, argumentation, poésie classique ou libre...).
Ce choix vous aide à retrouver les idées principales. Vous pouvez ainsi reformuler l'idée essentielle de chaque section / unité de texte.
Autour du texte, reformulez l'idée de chaque paragraphe, de chaque strophe... Annotez votre texte !

Attention, veillez à éviter le piège de la paraphrase : ne reprenez ni la même structure de phrase, ni le même vocabulaire.

Les procédés d'écriture

Depuis le collège, vous apprenez qu'écrire un texte, c'est utiliser différents moyens pour mieux exprimer ses idées.
Les procédés sont multiples...
Un moyen mnémotechnique (barbare à première vue) pour s'assurer d'en trouver au moins deux ou trois... :
Pro-champlex-tempsverb-figstyl-ponc-synt (répétez-le plusieurs fois pour le mémoriser...)

  • Pro = pronoms : étude de l'énonciation - importance de la valeur du "je", du "nous" - absence significative de pronoms ? - distance du narrateur ?
  • champlex = champ lexical : le vocabulaire est choisi par l'auteur, donc porteur de sens...
  • tempsverb = temps verbaux : valeurs du présent, du passé simple, de l'imparfait, du conditionnel...
  • figstyl = figures de style : comparaison, métaphore, allégorie, antithèse, antiphrase, oxymore, euphémisme, exagération, énumération... et toutes celles qui vous restent en mémoire
  • ponc = ponctuation : affirmation, interrogation (et question rhétorique), exclamation.
  • synt = syntaxe : phrases courtes, longues, négatives...

     

Analyse des procédés

Après avoir répéré des procédés d'écriture, relevez ceux qui vous semblent significatifs.
Vous pouvez maintenant expliquer chaque relevé. 
Questionnez-vous : que permet ce procédé ? Permet-il d'argumenter ? Amène-t-il le lecteur à ressentir une émotion (laquelle ?), à partager les pensées du personnage ? Cette façon d'écrire vous plonge-t-elle dans une ambiance particulière ? Est-ce une forme d'insistance ?...
Pour vous guider, l'examen de bac pro propose deux ou trois questions d'analyse qui guident votre recherche de sens.

Le cid corneille

Vous avez repéré un procédé que vous ne savez pas analyser ? Tant pis, abandonnez-le ! Relever un procédé sans l'expliquer ne sert qu'à montrer que vous ne maîtrisez pas l'analyse et il est inutile d'exposer vos faiblesses...


L'essentiel de votre travail se déroule au brouillon : travaillez sous forme de prise de notes, d'abréviations.

Lorsque vous estimez que votre analyse est suffisante pour répondre à la question, rédigez au propre, directement sur votre copie.

Interprétation

Cmw3 d40 6244

L'interprétation vous permet de conclure votre analyse. Il s'agit d'un retour au sens global du texte : vous montrez que votre analyse a répondu correctement à la question. Interpréter le texte, c'est montrer que vous avez suffisamment développé vos capacités d'analyse pour comprendre les différentes profondeurs d'un texte.

Sketchnote competences de lecture 1